DOMAINE G@SCON
 

WebMaster : Jean-Louis Massourre
Site professionnel :

http://jlmassoure47300.wix.com/gascon

 
Ce site se veut une Base de données.
Cette Base de données concerne le domaine gascon mais souhaite couvrir aussi tout l'espace d'
Òc.

Chacun pourra "alimenter" ce site à condition que les propositions et contributions aient un caractère scientifique solidement étayé — les contributions militantes stricto sensu seront donc refusées. Il suffira de m'envoyer votre texte (article, commentaire, analyse de carte, document ancien, etc.) en fichier Word : il trouvera sa place dans l'onglet du menu concerné avec la référence indiquée [ex. en cliquant sur le lien suivant : prénom et nom de l'auteur avec note de renvoi, etc.].

Les fichiers PDF, pourront être "rentrés", mais seulement par le biais d'un lien permettant de les ouvrir → on ne pourra donc pas les lire directement sur la page du site mais en cliquant sur le lien, clic qui provoquera leur ouverture. 

Pour ce qui est des graphies, toutes les graphies sont acceptées : à défaut de posséder pour le gascon une graphie standard, on pourra avoir recours pour les textes de l'idiome, au système de l'orthographe française, ou recours à la graphie "alibertine" dite classique, ou, enfin, recours à la graphie dite moderne (les diverses graphies du béarnais par ex.)

N.B. : On ne trouvera pas dans ce site des textes (compte-rendu d'ouvrage, commentaires divers, publications, résumés, analyses linguistiques, recherches historiques ou géographiques, etc.) sans que l'autorisation de les publier n'ait été donnée par leur auteur ou par la revue dans laquelle ils ont paru.  
 
[1] Source carte : Wikipedia ; toutefois, nous avons dû modifier cette carte parce que le val d'Aran et la partie bayonnaise des Pyrénées atlantiques n'y étaient pas inclus.
[2] Petite remarque à propos de cette carte : la Principauté de Béarn incluse dans le duché de Gascogne n'y a, évidemment, depuis Gaston Fébus, jamais figuré.
 Gaston Fébus était vassal du roi d'Angleterre pour le Marsan et Tursan, et vassal du roi de France pour le Comté de Foix. Mais il ne tenait son pays de Béarn que de Dieu et de son épée... Le Béarn, devenu une principauté souveraine de fait le 25 septembre 1347, devait garder sa souveraineté jusqu'en 1620.
 
 
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement